dimanche 26 juillet 2015

Terra 2 est enfin terraformée, enfin colonisable...

Après l'annonce ces dernières jouts (le 23 juillet 2015) par la NASA d'une exo-planète ressemblant à la Terre et surnommée Kepler-452b, une petite nouvelle satirique inédite...
Bonne lecture et n'hésitez pas à commenter.

Terra 2 enfin colonisable




Wab-Scam™. Édition de 12 h 00 HT-GMT.
Mardi 15 d’Automne, An 548 Post-Atom.
Par notre envoyé spécial Jean-Luc Sansalle
Depuis le centre spatial K21 de l’ISS 18-A.

Date anniversaire historique aujourd’hui : voici très exactement trois ans, les supra-vaisseaux Kant™ de la Space-Evolution Corportated® franchissaient les trous de vers au-delà de l’héliosphère de notre système solaire. Leur mission : s’installer autour de Terra 2 avec pour objectif de la préparer à notre arrivée. La SEC® vient de dévoiler, à l’occasion de cet anniversaire, la teneur des messages émis par les supra-vaisseaux ces dernières semaines.
L’annonce a provoqué un vent de folie et de joie dans les salles de rédaction. Tout ce qui nous a été présenté est presque incroyable, sidérant même. Pourtant elle est tombée de manière officielle : la terraformation de Terra 2 est achevée avec une demi-année d’avance sur le programme.
Terra 2, dont le nom barbare originel de Kepler-452b reste encore utilisée dans le monde scientifique, n’est plus une chimère. Découverte, par hasard, dans les années 2015 Ante-Atom, elle n’était qu’une hypothétique destination bien trop éloignée de nous, à 1400 années lumières. La découverte et l’utilisation des trous de vers permanents ont changé la donne, il y a dix ans. Riche en matériaux et en eau, Terra 2 est passée d’une mythique espérance à la réalité.
Première annonce : son atmosphère a été retraitée grâce à l’implantation massive de plantes terrestres. Elle est devenue respirable sans combinaison, sans masque, sans protection aucune depuis presque deux mois, en temps équivalent terrestre. Pour expliquer cela, le conglomérat de la SEC® a dévoilé la nouvelle carte du continent central où 80% de la flore locale a été remplacée par des plantes et des arbres terrestres à croissance rapide, capables de produire l’oxygène dont nous avons besoin. Trois centrales de thermo-fusion nucléaire ont été installées sous la croute de cette nouvelle terre afin de commencer à produire grâce aux procédés « Turd et Devonian », une énergie suffisante pour une colonisation du continent avec un retraitement atmosphérique accéléré. La combinaison d’activité géothermie et nucléaire a permis d’ores et déjà de commencer la construction des trois cités qui accueilleront les premiers colons dès l’année prochaine. La liste des nouvelles est si importante que je vous renvoie au dossier de synthèse de la SEC®.
Bien sûr, dès la séance de questions générales achevée, j’ai pu rencontrer Donald L. Knobead, responsable adjoint du projet au sein de la SEC®. Je vous invite à retrouver la totalité de son interview sur Canal Wab-Scam™, mais voici le début avec les points les plus importants et les plus intéressants de notre échange :
– Franck, vous confirmez qu’officiellement, le programme mondial de migration de la SEC® va commencer dans les prochains mois ?
– Tout à fait ! Les centres de sélection ouvrent dans trois jours comme prévus. Les présélectionnés reçoivent depuis ce matin leur convocation aux derniers tests. Ce qui veut dire que, d’ici deux mois, 60 millions de personnes entre 12 et 40 ans seront retenues sur la première vague des 85 millions de candidats initiaux. Dans un an, ces gens seront les nouveaux habitants de Terra 2.
– Ce sont, bien sûr, les aptitudes physiques et intellectuelles qui restent les critères principaux de sélection ? Ainsi qu’un niveau sanitaire d’excellence, sans tare ni mutation post-atomiques.
– Là aussi, aucun changement dans la sélection car les conditions d’adaptations qui nous sont parvenues sont encore plus faciles à satisfaire que nous ne le pensions. Il est vrai que nous avions mis la barre très haute pour éviter les soucis.
– Les trois expéditions annoncées seront donc bien au départ dans les temps prévus.
– Rien ne s’y oppose plus depuis quelques jours. Aujourd’hui, le dernier recensement a indiqué qu’environ cent-soixante-dix millions de personnes saines sont référencées sur les trois milliards de survivants que compte la Terre. Sachant que chaque vol peut emporter entre vingt et vingt-six millions de personnes mises en sommeil cryogénique, nous gardons l’estimation initiale, à savoir qu’en moins de quatre ans, grâce aux douze vaisseaux construits, toute la population saine aura pu migrer sur Terra 2.
– Comment pouvez-vous garantir à ces citoyens que Terra 2 est effectivement viable et que nous ne risquons pas d’y retourner vivre à l’âge de pierre ?
– Parce que le programme de nettoyage et de terraformation se déroule de manière optimale, bien plus facilement que nous ne l’estimions, bien mieux que nos critères de sécurité drastiques ne nous le laissaient espérer. Les populations autochtones, n’étant ni organisées ni armées, ont pu être supprimées et quelques-unes déplacées sur les deux autres continents sans opposer la moindre résistance ; la faune qui n’était ni comestible ni utilisable a été éradiquée très facilement par des moyens biochimiques intensifs ou en même temps que la suppression des zones forestières. Ces zones et la majorité de la flore sont inadaptées à nos organismes. Mais, comme je vous l’ai présenté tout à l’heure, les navettes-robots ont pu l’éliminer aisément par des largages de napalm-forestier superficiel qui n’attaque pas le sol. Les pluies et tempêtes générées par les satellites géo-climatiques dans la foulée nous ont permis de tout nettoyer et de conserver le sol fertile pour les plantes terrestres en seulement quelques semaines.
– Certaines voix s’élèvent contre le fait que ce programme est très agressif et…
– Il y a toujours eu des gens de la bien-pensance qui ont crié au fil des siècles contre ceci ou cela. Mais sauver ce que nous pouvons de la race humaine est plus vital que préserver quelques plantes ou bestioles qui n’intéressent que des botanistes et des zoologues. Est-ce que quelqu’un se soucie encore du fait que le gorille, l’okapi ou je ne sais plus trop quelle bestiole d’il y a trois siècles ne soit visible que dans les vidéogrammes animées ? Non ! Parce qu’il y a des choses plus importantes. Quant aux tribus qui vivent là-bas, elles sont plus proches de l’homme de Cro-Magnon et des animaux que de nous et puis, là aussi, nous avons tant de vies humaines à sauver. Tout cela est plus dramatique que quelques tribus préhistoriques qui, de toute façon, ne disposent d’aucun document légal de propriété de ces terres qu’ils occupent sans notre accord…
– Bien sûr, Franck. Vous parlez des terres. Qu’en est-il des minéraux de cette planète ? Vous avez laissé entendre, lors de la conférence de ce matin, que la richesse qu’ils représentaient était inestimable, bien supérieure là aussi, aux projections initiales.
– Oui ! La SEC® en a commencé le recensement. Vous savez que nous avons enregistré une concession perpétuelle pour l’ensemble de la planète et de son système solaire. Cela comprend les airs, les océans, les sols et les sous-sols mais, d’ores et déjà, il faut savoir que ce sont les seconds et troisièmes continents qui sont les plus riches. Nous y avons ouvert une centaine de mines et installé les usines de transformations nécessaires. Elles produisent déjà les matériaux de construction et de câblage des cités terriennes. Dans deux ans, toutes ces mines et usines, gérées par les androïdes, seront entièrement autonomes et nous permettront de disposer des mêmes outils de travail que ceux de nos ISS : holoécrans 4D, nanophones, réseaux électro-acoustiques et péri-hertzien, androïdes domestiques à haute IA,… Nous aurons un confort très largement supérieur à tout ce que nous aurons connu ici.
– N’avez-vous pas dit que vous aviez fait migrés les autochtones sur ces continents ?
– Ces continents sont assez grands pour qu’il leur reste un peu de place. Nous avons veillé à garder quelques tribus pour que nos savants puissent les étudier à leur guise, même si ce n’est pas tout à fait dans leur habitat d’origine. Bien sûr, dès ces travaux d’étude terminés, ils seront éradiqués afin qu’aucun risque de retournement ne puisse survenir, qu’aucun problème futur, amenant à de la repentance ou des stupidités de ce genre, ne puisse se faire jour. Rassurez-vous, nous avons pensé à tout comme nous ne cessons de le répéter depuis dix ans. Même les déchets sont traités dès le début de notre installation. Nous les envoyons directement sur les lunes de Terra 2, afin qu’aucune pollution inutile ne reste sur la planète elle-même. Contrairement à nos ancêtres qui ont fait de trop nombreuses actions irréfléchies, nous prévoyons tout dès le commencement. Nous ne défigurerons pas la planète ni surtout le continent où nous allons nous installer. Il est, dès maintenant, pensé pour nous et notre confort et le restera pour toujours. Usine, pollution, nature, déchets, bref tout ce qui gêne et que l’on ne peut éviter sera géré au loin sur les autres continents et sur les lunes. Même nos déjections humaines seront traitées sur le même principe avec un enfouissement à quelques 2000 mètres sous les cités mêlées à nos déchets de ces dernières, afin de ne pas générer de pollution trop proche. Quant au risque atomique, il est quasi-inexistant puisque là aussi enfoui très profondément dans le cœur de la planète ou des océans. Venez, je vais vous présenter les maquettes tridi que nous avons fait évoluer ces derniers jours avec les rapports reçus des supra-vaisseaux Kant…
– Comment sera organisée la vie là-bas ? Maintenant que tout se concrétise, des modifications du projet sont-elles prévues ?
– Aucune modification. La planète appartient à la SEC® et aucune place ne sera laissée aux problèmes que nous avons connus ici : aucune activité politique ou religieuse, aucun état ni gouvernement, pas de banque ni de gestion monétaire, pas de souci de loi, de justice, de chômage ou autre stupidité qui ont fragilisé notre Terre d’origine pour la mener au désastre actuel. Une seule organisation et un seul mode de vie, ceux de la SEC® et donc aucun problème, aucune dérive possible…

Retrouvez la totalité de l’interview Donald L. Knobead, Vice President Terra Project Acquisition at SEC®, avec les présentations de Terra 2 et des cités qui nous attendent, sur Canal Wab-Scam™. Pour y accéder, frôlez l’hologramme CWS de votre main, paume ouverte à chaque apparition près de cet article.
Retrouvez chaque jour les chroniques spatiales de Jean-Luc Sansalle depuis l’ISS-18-A sur Wab-Scam™. Coût de lecture réduit à 3K-énergétique.
Lecture gratuite pour nos abonnées.
Devenez abonné en frôlant la cupule énergique de votre lecteur-transforeur pour seulement 10 K-énergique par mois.

© Wab-Scam™ et Intertrade Corp™ 548-PA. Tous droits réservés pour l’ensemble du système solaire. Reproduction, même partielle, interdite, sauf pour des usages d’éducation citoyenne, de réinsertion sociale ou thérapie de reconditionnement.
Les programmes Wab-Scam™ vous sont offerts par la Space-Evolution Corportated®.